À la découverte de l’artisanat marocain

fabien-bazanegue-531450-unsplash.jpg
L’artisanat Marocain reflète la richesse culturelle ancestrale et s’inscrit parmi les joyaux du patrimoine culturel et artistique du royaume.
Les créations artisanales ont subi de nombreux changements liés aux influences étrangères modernes et à l’évolution des modes de vie des Marocains.
Aujourd’hui, l’artisanat se façonne aussi au gré des tendances et oscille entre tradition, authenticité et modernité.
Chaque objet est , pour l’artisan Marocain, une occasion de combiner l’utilitaire à l’esthétique. Les artisans élaborent dans les rues de leur médina, souvent dans des ateliers qui ne paient pas de mine, de somptueux objets sans modèle informatique ni même équipement électrique. Leurs seuls outils sont l’imagination, le sens de la  couleur et de la forme et l’habileté.
 IMG_6758

Verre soufflé beldi “traditionnel“:

S’il est un objet emblématique du quotidien Marocain , c’est bien le verre soufflé beldi qui trône sur les tables familiales depuis la nuit des temps à l’heure du thé.
Le procédé de fabrication commence d abord avec le recyclage des bouteilles de bouteilles en verre.
ambiancethéverresoufflé
Tout se passe en trois étapes :
Le verre est d’abord chauffé dans un four à plus de mille degrés pour être fondu .
L’artisan verrier prélève dans un bassin de verre fondu une boule de verre avec une canne métallique avant de la rouler sur un marbre pour la préparer au soufflage.
L’artisan souffleur souffle dans sa canne afin de gonfler la boule de verre et la façonner en tournant. On introduit ensuite cette première ébauche encore malléable dans un moule.
L’objet obtenu est ensuite trempé dans un four de refroidissement progressif.
IMG_6622

Céramique et poterie:

      Une des grandes spécialités artisanales du Maroc est le travail de la céramique. Les artisans potiers, dont beaucoup produisent dans la région de Safi utilisent la technique de la double cuisson : l’argile est d’abord modelé puis cuit une première fois.
krys-alex-478511-unsplash (1)
Il est ensuite peint et le « biscuit » passe une deuxième fois au four ce qui donne un aspect vernis aux couleurs.
Le produit le plus connu et le plus vendu est l’incontournable tajine.
Si la plupart des tajines peints sont vendus aux occidentaux et sont d’un usage purement décoratif, la quasi-totalité des familles Marocaines possède et utilise quotidiennement un tajine « beldi c’est à dire non décoré et à usage alimentaire. Les potiers Marocains produisent également cendriers, vases,plats, saladiers….
IMG_6739
Parmi les céramiques les plus réputées au Maroc,il faut citer celles de Fes, pour leurs motifs et pour le fameux bleu de Fes, mais aussi celles de Meknès et de Safi.
Selon les régions ,elles prennent des couleurs différentes : jaune, rouge,
brun, bleu  et vert.
Les poteries Marocaines, empreintes des savoirs-faire berbère et andalou sont principalement produites à Rabat, Marrakech, Taroudant, Chefchaouen et Azemmour.
saladier out

Vannerie:

    Art traditionnel populaire, la vannerie produit en grand nombre des objets destinés à répondre à un besoin précis de la vie quotidienne: objets de décoration  (boîtes, malles, meubles de jardin, abats jour…) ou objets utilitaires (chapeaux à pompons, paniers ) tissés avec les joncs, les roseaux ou les palmiers nains.
panier strass zoom
La vannerie est un élément de base dans la vie quotidienne des Marocains. C’est un métier qui est le plus souvent réservé aux hommes.
En effet c’était les hommes mûrs qui tressaient en buvant leur thé et en discutant. Ce travail a été repris actuellement par des artisans de tout âge.
Les articles de vannerie  (paniers, cabas, corbeilles, set de table, chapeaux. …) sont exposés dans les souks et les ruelles des médinas.
  Au Maroc, les artisans utilisent les feuilles de palmier doum, le petit jonc dans la région d’Essaouira et Marrakech et le gros jonc qui pousse à Essaouira et Massa.
Le jonc torsadé est utilisé pour confectionner des dessous de plat, des paniers en forme de tajine (tbeq) ou encore des récipients.
corbeille ronde profile
Toutes les anses et poignées en cuir sont rajoutées à Marrakech.
Le panier « Marrakchia » est fait quant à lui de feuilles  de palmier.
Le « Couffa » berbère ou « Akrab »garnit le dos des mulets pour le transport de toutes sortes  d’objet.
   Les couleurs qu’on retrouve sur les torsades des paniers sont obtenues à  l’aide de pigments naturels : murex ( le murex est un escargot marin dont les sécrétions sont de couleur pourpre) safran ou thé vert grenadine.
     Les matériaux utilisés sont ramassés au printemps, mis à sécher durant l’été et travaillés pendant les hiver.
Visitez également notre galerie d’oeuvres artisanales marocaines sur eGoodFoodShop 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s